Satisfait ou remboursé
4 bracelets achetés = le 5ème offert

Comment utiliser un pendule divinatoire ?

pendule amethyste

Vous avez envie de vous initier à la pratique du pendule mais vous ne savez pas quel pendule choisir, comment tenir le pendule, comment lui poser les questions pour qu’il se mette en mouvement ? Vous vous demandez si le pendule sera réceptif à votre contact car vous pensez que ce domaine est réservé à la voyance ? 

Si vous êtes débutant en radiesthésie, cet article vous sera alors utile. 

Nous vous expliquons comment utiliser un pendule simplement et rapidement lorsque l’on débute. Si vous souhaitez aller plus loin, voici une sélection de livres sur le pendule.

Radiesthésie et pendule

a quoi ca sert

Qu’est-ce que la radiesthésie ?

La pratique du pendule est appelée la radiesthésie : c’est « la sensibilité des êtres vivants à certaines radiations, connues ou inconnues». 

Cette sensibilité est couramment exercée à l’aide :

  • de baguettes : utilisées pour rechercher des sources (la sourcellerie) ou pour la radiesthésie médicale
  • ou d’un pendule tenu à la main. 

Les baguettes et le pendule sont des instruments aussi utilisés en géobiologie pour étudier l’influence des ondes sur le vivant, comme notamment des ondes liées aux champs magnétiques et électriques, les courants d’eau souterrains, les failles géologiques…

 Pourquoi utiliser un pendule divinatoire  ?

Le pendule est composé d’une petite masse accrochée au bout d’un fil (ou d’une chaînette) tenu entre les doigts de celui qui l’utilise. 

Il peut être utilisé pour diverses raisons : 

  • améliorer son bien-être, 
  • se divertir, 
  • travailler ses facultés mentales, 
  • trouver des réponses, des pistes, des solutions à ses soucis ou à ceux de ses proches, 
  • faire des choix, 
  • retrouver un objet égaré ou une personne disparue.

Comment choisir un pendule ?

Lorsque l’on débute, il est important de choisir un pendule adapté à vos besoins mais surtout adapté à votre niveau de pratique. La forme et la matière ont alors une grande importance. 

En effet, en tant que débutant, certains pendules vous sembleront difficiles à utiliser. N’oubliez pas qu’un vrai lien de complicité et une harmonie vont se créer entre vous et votre pendule.

 Choisir la forme du pendule

Il est conseillé d’utiliser au début un pendule de petite taille avec une forme simple : 

  • une boule
  • un cône pour sa maniabilité et sa mise en mouvement rapide
  • une goutte avec un bout pointu pour effectuer un  travail de précision. 

En choisissant ces formes, on privilégie ainsi un pendule dit « récepteur » : il est neutre, il réagit et donne des réponses simples et claires aux questions posées.

Choisir un pendule en bois

Le pendule en bois est très souvent utilisé pour débuter.

Sous la forme d’une boule de buis par exemple, il sera léger, sensible et se mettra rapidement en mouvement.

Ainsi, il sera idéal pour formuler la convention mentale, faire les exercices et les premiers travaux simples.

pendule bois

Choisir un pendule en pierre

Les personnes passionnées par la lithothérapie et donc sensibles aux bienfaits des pierres naturelles pourront s’orienter vers des pendules en minéraux en forme de cône.

Les pendule en pierre les plus fréquemment utilisés sont : le pendule en l’Œil de tigre, le pendule en Obsidienne noire, le pendule en Cristal de Roche, le pendule en Améthyste et le pendule en Quartz rose.

pendule oeil de tigre

Après avoir choisi et fait l’acquisition de votre pendule, voici comment l’utiliser.

Se mettre en condition pour utiliser un pendule

Conseils avant la première utilisation du pendule

Avant d’utiliser pour la première fois votre pendule et après l’avoir purifié et rechargé, vous pouvez le placer dans une petite pochette et le porter sur vous afin qu’il s’imprègne de vos vibrations et qu’il soit ensuite plus efficace lors des exercices. 

Après chaque utilisation de votre pendule, il est recommandé de le purifier et de le recharger, puis de le placer dans sa petite pochette pour le protéger ou pour le transporter.

Le pendule est un objet très personnel : il ne se prête pas.

Conseils pour se mettre en condition

Avant chaque utilisation du pendule, il est indispensable de se mettre en condition. 

Voici quelques conseils :  

  • se mettre dans un endroit de la maison au calme, sans bruit, loin d’éléments qui diffusent des ondes électromagnétiques,  
  • être seul(e),  
  • vider son esprit de toutes les préoccupations et se connecter à soi,  
  • se détacher des influences négatives qui vous entourent,  
  • être extrêmement concentré(e),  
  • être en bonne condition physique, pas fatigué(e), détendu(e), pas stressé(e), ni éprouvé(e) émotionnellement ou mentalement,  
  • se faire confiance,  
  • ne pas avoir de troubles digestifs, ni d’inflammations des articulations. 

Est-ce que tout le monde peut utiliser un pendule ?

Si vous remplissez toutes les conditions énoncées ci-dessus, il n’y a aucune raison qui vous empêche d’utiliser un pendule.

Comment tenir un pendule ? 

  • La position est assise sur une chaise, le buste droit, les jambes décroisées un peu écartées, les pieds bien ancrés à terre face à une table bien rangée.  
  • Le pendule est tenu avec la main dominante (la main droite si vous êtes droitier, la main gauche si vous êtes gaucher),  
  • Le fil (ou la chaînette) du pendule est tenu entre l’index et pouce qui sont tournés vers le bas,  
  • Le reste du fil est à l’intérieur de la main fermée par les autres doigts,  
  • La distance entre le pouce et le pendule est de 5 à 10 cm. Pour les débutants, il est conseillé d’avoir le fil un peu long (proche de 10 cm) car le pendule sera ainsi plus facile à mettre en mouvement,  
  • Le coude est légèrement décollé du corps et légèrement relevé, le poignet légèrement fléchi sans le crisper. Pour se repérer, l’avant-bras est quasiment parallèle au sol, la partie supérieure du bras (épaule au coude) perpendiculaire au buste. 
  • Votre autre main (celle qui n’a pas le pendule) est relâchée le long de votre cuisse, sans tension.
  • Vous devez avoir une position dans laquelle vous ne ressentez aucune crispation ou tension musculaire dans le bras, dans le poignet ou dans la main. La hauteur de la table peut donc avoir une importance. 
  • L’avant-bras et le coude ne doivent pas reposer sur la table.
  • Le fil (ou la chaînette) ne doit pas être enroulé autour d’un doigt, ni passé dessus l’index
position pendule

Comment tester la réceptivité d’un pendule ?

 La réceptivité du pendule 

Pour commencer, vous pouvez tester la réceptivité de votre pendule et sa fluidité en l’incitant à faire des mouvements : de bas en haut, puis de gauche à droite, puis des mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre, puis dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. 

S’il bouge bien, cela signifie que votre pendule est bien équilibré et réactif.  

Les premiers exercices de prise en main du pendule consistent à s’entraîner aux différents mouvements du pendule.

L’apprentissage de l’utilisation du pendule doit se faire progressivement, pas à pas, afin d’éviter les échecs qui pourraient alors vous dissuader de poursuivre. 

Il est donc nécessaire de s’entraîner un peu tous les jours pour se sentir plus à l’aise, plus en confiance et développer vos capacités. Petit à petit, vous parviendrez à obtenir des réponses aux questions.

Les mouvements circulaires du pendule

Mouvement circulaire à droite (figure 1)

Positionnez le pendule avec la chaînette entre 5 et 10 cm (10 cm pour les débutants) au centre du cercle de la figure 1 à environ 3-4 cm au-dessus du dessin. 

Laissez faire le pendule : il se met en mouvement et tourne à droite dans le sens des aiguilles d’une montre.
Il se crée un phénomène ondulatoire entre la forme du dessin, le pendule et vous. Vous trouverez cela magique !

Si le pendule ne réagit pas, vous pouvez l’inciter avec un petit balancier de haut en bas.

Si au contraire le pendule tourne fortement et rapidement, cela signifie que le pendule est très réceptif.

fig 1

Mouvement circulaire à gauche (figure 2) 

De la même façon, placez le pendule au centre du cercle de la figure 2. 

Attendez un peu et le pendule va tourner à gauche, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

fig 2

Les oscillations du pendule

Oscillations horizontales (figure 3)

Positionnez le pendule au centre du segment horizontal : le pendule va osciller de gauche à droite.

horizontal

Oscillations verticales (figure. 4) 

Positionnez le pendule au centre du segment vertical : le pendule va osciller de haut en bas.

verticale

Oscillations transversales (fig 5 – 6) 

Positionnez le pendule au centre de chaque segment transversal, il va osciller le long de ce segment.

transversale

Comment arrêter le pendule ?

Faire un mouvement de balancier à votre pendule de haut en bas au-dessus du point et demander lui de stopper : le pendule va s’arrêter.

arreter le pendule avec le point

Qu’est ce que la convention mentale ?

N’oubliez pas que la réponse du pendule est limitée et relativement fermée.

Elle peut être « OUI », « NON», « PEUT-ETRE ».

Vous devrez établir une convention avec votre pendule.

La convention est un code, une règle que vous allez définir avec votre pendule en réponse aux questions que vous allez lui poser. Il convient donc de définir avec lui dans quel sens vous voulez qu’il tourne pour signifier un« oui » à une question, dans quel sens pour signifier un « non » à cette même question, etc.

Cette convention doit donc impérativement être établie dès le départ avec votre pendule.

Exemple de convention mentale (utilisée dans 90% des cas) :

  • lorsque le pendule tourne à droite, c’est pour signifier un « OUI »
  • lorsqu’il tourne à gauche, c’est pour signifier un « NON »
  • lorsqu’il oscille de haut en bas, c’est pour un « PEUT-ETRE »
  • Vous pouvez décider de définir un code supplémentaire, comme par exemple « la question n’est pas assez claire » lorsque votre pendule oscille de gauche à droite.

Comment poser la bonne question au pendule ?

 La qualité de la question posée au pendule

Lorsque les conditions préparatoires sont réunies, vous pourrez poser une question à votre pendule. Votre corps va réagir et le pendule, qui est le prolongement de votre main, va vous donner la réponse. En effet, le pendule va amplifier la réponse du corps et de l’esprit car votre subconscient connaît les réponses à vos questions. Le pendule va confirmer des informations ou votre ressenti.

  • La réponse du pendule étant limitée (oui, non, peut-être), la question doit être simple, efficace, ciblée, précise,nette et concise. 
  • Evitez les questions formulées avec une négation.
  • Vous devez formuler la question avec une seule donnée en évitant de mettre plusieurs interrogations ou éléments inconnus dans cette même question car le pendule sera « perdu » et ne saura pas y répondre. 
  • Posez plusieurs questions distinctes, l’une après l’autre en attendant la réponse du pendule à chaque question. 
  • La question doit être neutre et ne pas être trop personnelle.
  • Vous devez faire preuve de détachement et ne pas influencer la réponse du pendule même si ce n’est pas la réponse à laquelle vous vous attendiez. Acceptez ainsi la réponse du pendule.

Pourquoi le pendule ne tourne pas ?

Pour rappel, si le pendule ne répond pas à la question ou bien fait des mouvements non définis dans la convention mentale, cela signifie certainement que la question est mal formulée ou bien que vous n’avez pas réuni les bonnes conditions préparatoires. En effet, comme évoqué précédemment, le pendule est le prolongement de votre propre corps et il va représenter votre état à un instant donné.

Pourquoi le pendule tourne fortement ?

Si au contraire le pendule tourne fortement et rapidement, cela signifie qu’il est très réceptif. La réponse est franche et c’est donc une excellente chose !

Pour en savoir plus

Cet article est un extrait de notre guide intitulé “Le guide du pendule pour les débutants – apprendre à utiliser rapidement un penduledisponible sur notre boutique en ligne, ici

Vous y trouverez des conseils sur le choix du pendule, les méthodes de purification et de rechargement, sur la prise en main du pendule mais aussi des exercices, des entraînements, des cadrans (planches ou abaques de radiesthésie) les plus utilisés. 

Une partie de ce guide est dédiée tout spécialement à l’utilisation du pendule en lithothérapie.

Pour aller plus loin, nous vous conseillons quelques livres :

Initiation à la pratique du pendule – L’art et la manière en radiesthésie de Pierre D’Arzon

error:
0
Panier
  • No products in the cart.